Comité de Liaison des Associations Nationales de Rapatriés  
Comité de liaison (CLAN-R)

COMMUNIQUÉ

JOURNÉE INTERNATIONALE DES PERSONNES DISPARUES

30 août 2014

Au cours de sa soixante-cinquième session, le 21 décembre 2010, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution, la résolution 65/209, par laquelle a été instaurée la « Journée internationale des victimes de disparition forcée » ; journée fixée au 30 août de chaque année et que tous les Etats parties à la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées doivent célébrer.

La Convention, adoptée en décembre 2006, ratifiée par La France le 23 septembre 2008, est entrée en vigueur le 23 décembre 2010. Elle stipule notamment, en son article 24, que « toute victime a le droit de savoir la Vérité sur les circonstances de la disparition forcée, le déroulement et les résultats de l’enquête et le sort de la personne disparue. Tout Etat partie prend les mesures appropriées à cet égard » ; la Convention prévoit aussi que « tout Etat partie prend toutes les mesures appropriées pour la recherche, la localisation et la libération des personnes disparues et, en cas de décès, pour la localisation, le respect et la restitution de leurs restes ».

Le Gouvernement aurait-il le front de nous opposer que ces dispositions ont été adoptées postérieurement aux faits ?

En ce 30 août 2014 nous attendons de la part de la France la Vérité . Nous attendons enfin que lumière soit faite sur les disparitions de Français survenues sur un territoire placé sous sa souveraineté, l’Algérie, entre 1954 et 1962 et au-delà sur le territoire de la République algérienne.

Que sont devenues les si nombreuses personnes enlevées ? Où se trouvent-elles ? Si elles sont décédées où se trouve donc leur sépulture ?

Le Gouvernement doit enfin rompre ce terrible silence que nous dénonçons devant la communauté internationale.

Il doit informer. Il doit nous faire savoir où il en est de ses propres recherches et de sa coopération avec le gouvernement algérien sur ce sujet.

Des pays qui ne sont ni plus ni moins sérieux que le nôtre ont fait un remarquable travail de vérité sur la question des disparus : le Japon, la Corée du sud, l’Argentine, le Chili. Certains ont créé des commissions « Vérité et réconciliation » pour faire en sorte que tout soit dit : le Japon, la Corée du sud, l’Afrique du sud.

Nous attendons du gouvernement français qu’il mette en place une commission de ce type à laquelle les représentants des familles de Disparus devraient participer.

En l’absence d’actes concrets du gouvernement français nous ferons ce qu’il faut pour que la question soit portée devant les instances internationales compétentes.

PDF - 184 ko
EDITO- Les disparus

Articles les plus récents


l’AFPNORA commémore le 26 mars à Ris-Orangis (91)

jeudi 31 mars 2011
« Le lundi 26 mars 1962 le temps était au beau fixe et rien ne laissait présager le massacre de la rue d’Isly à ALGER….. » > suite


Philippe Lamarque : Bab El Oued

mercredi 30 mars 2011
Quartier d’Alger devenu mythique à cause d’un rameau de la langue d’oc qui y est né, Bab El Oued aurait pu devenir le modèle achevé de l’intégration, de la tolérance, du multiculturalisme et de toutes les doctrines que prône la république. Retour sur un âge d’or. > suite


ROGER BENMEBAREK : Sid Cara, Nafissa (1910-2002)

mardi 29 mars 2011
Nafissa Sid Cara est née le 18 avril 1910 à Saint Arnaud, à l’est de Sétif, et morte à Paris le 1er janvier 2002. Elle a d’abord illustré l’école de la République. Dans les années 20, être une fille en milieu musulman, ne prédisposait pas à suivre les enseignements de l’école. Sur 36 678 élèves indigènes, on (...) > suite


Général Maurice Faivre : L’Armée d’Afrique

mardi 29 mars 2011
Pour lire le texte, cliquez sur la photo et utilisez la fonction "Plein écran". > suite


Non au 19 mars à Istres

mardi 29 mars 2011 par François PAZ
Pouvons nous accepter de commémorer le 19 mars ? Nous savons pourquoi la réponse est NON. > suite


Non au 19 mars à Bayonne, Istres, Toulouse...Valence...Quimper...

jeudi 17 mars 2011
Des initiatives remarquables à Bayonne, Istres, Toulouse, Valence, Quimper pour dire Non au 19 mars, que le CLAN-R soutient et encourage... BAYONNE Manifestation Vérité sur le crime d’Etat du 19 mars 62 GRANDE MARCHE SILENCIEUSE EN MÉMOIRE DES CIVILS ET MILITAIRES ASSASSINES OU DISPARUS APRÈS LA (...) > suite


Commémoration du 26 mars 1962- Arc de triomphe de Paris (2011)

mercredi 16 mars 2011 par François PAZ
Le Comité de Liaison des Associations Nationales de Rapatriés et les Associations "Mémorial de Notre Dame d’Afrique" et "Souvenir du 26 mars 1962" Vous invitent à participer à la cérémonie du souvenir aux victimes du 26 mars 1962, d’ Alger L’Arc De Triomphe Vendredi 25 mars 2011 [1] à 18H30 (...) > suite


Le 26 Mars 2011. Journée du souvenir à Ris Orangis (91)

mercredi 16 mars 2011
Rendez vous est pris, dans cette ville de la région parisienne où l’AFPNORA, attend tous leurs amis autour de la stèle. Que le souvenir de cette tragédie et de celles qui ont suivi, garde entiers, la compassion et le respect pour toutes les victimes. > suite


Quai Branly. Hommage aux Victimes du 26 mars 1962 rue d’Isly à Alger

mercredi 16 mars 2011
Hommage aux Victimes du 26 mars 1962 rue d’Isly à Alger Cérémonie de recueillement au Mémorial National de la guerre d’Algérie quai Branly Paris 7eme (Métro tour Eiffel) à 14 H 30 le 26 MARS 2011 Seront associés à cet hommage les disparus, les Harkis, les victimes d’attentats, d’exactions, dont les (...) > suite


L’Armée d’Afrique. Documentaire de l’I.N.A.

mardi 15 mars 2011
Magnifique documentaire de l’INA sur l’Armée d’Afrique... > suite

Mentions légales | Mail | Plan du site | Rédaction | Statistiques | visites : 425292

1.9.2a + ALT      RSS fr