Comité de Liaison des Associations Nationales de Rapatriés  
Comité de liaison (CLAN-R)

COMMUNIQUÉ

JOURNÉE INTERNATIONALE DES PERSONNES DISPARUES

30 août 2014

Au cours de sa soixante-cinquième session, le 21 décembre 2010, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution, la résolution 65/209, par laquelle a été instaurée la « Journée internationale des victimes de disparition forcée » ; journée fixée au 30 août de chaque année et que tous les Etats parties à la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées doivent célébrer.

La Convention, adoptée en décembre 2006, ratifiée par La France le 23 septembre 2008, est entrée en vigueur le 23 décembre 2010. Elle stipule notamment, en son article 24, que « toute victime a le droit de savoir la Vérité sur les circonstances de la disparition forcée, le déroulement et les résultats de l’enquête et le sort de la personne disparue. Tout Etat partie prend les mesures appropriées à cet égard » ; la Convention prévoit aussi que « tout Etat partie prend toutes les mesures appropriées pour la recherche, la localisation et la libération des personnes disparues et, en cas de décès, pour la localisation, le respect et la restitution de leurs restes ».

Le Gouvernement aurait-il le front de nous opposer que ces dispositions ont été adoptées postérieurement aux faits ?

En ce 30 août 2014 nous attendons de la part de la France la Vérité . Nous attendons enfin que lumière soit faite sur les disparitions de Français survenues sur un territoire placé sous sa souveraineté, l’Algérie, entre 1954 et 1962 et au-delà sur le territoire de la République algérienne.

Que sont devenues les si nombreuses personnes enlevées ? Où se trouvent-elles ? Si elles sont décédées où se trouve donc leur sépulture ?

Le Gouvernement doit enfin rompre ce terrible silence que nous dénonçons devant la communauté internationale.

Il doit informer. Il doit nous faire savoir où il en est de ses propres recherches et de sa coopération avec le gouvernement algérien sur ce sujet.

Des pays qui ne sont ni plus ni moins sérieux que le nôtre ont fait un remarquable travail de vérité sur la question des disparus : le Japon, la Corée du sud, l’Argentine, le Chili. Certains ont créé des commissions « Vérité et réconciliation » pour faire en sorte que tout soit dit : le Japon, la Corée du sud, l’Afrique du sud.

Nous attendons du gouvernement français qu’il mette en place une commission de ce type à laquelle les représentants des familles de Disparus devraient participer.

En l’absence d’actes concrets du gouvernement français nous ferons ce qu’il faut pour que la question soit portée devant les instances internationales compétentes.

PDF - 184 ko
EDITO- Les disparus

Articles les plus récents


José CASTANO : La fusillade de la rue d’ISLY

lundi 7 mars 2011
La France est en état de péché mortel et elle connaîtra, un jour, le châtiment » (Maréchal Alphonse Juin) > suite


José CASTANO : Le siège de Bab El Oued

dimanche 6 mars 2011
« Rien n’est jamais acquis. Tout est bataille. On nous le fait bien voir. Nous sommes gênants. On nous efface. On a bâti une théorie du monde où nous n’avons pas de place. On nous verse dans le néant avec nos morts, nos espérances et nos souvenirs. » (Jean Brune) > suite


Question N°100247-Sujet : Cimetières

samedi 5 mars 2011
Question écrite N° 100247 posée par M. le député Bernard Carayon, en rappel de sa question N° 77108 posée le 2 avril 2010 > suite


Elizabeth Cazenave, Présidente de l’Association "Les Abd-el-tif" à l’honneur.

mercredi 2 mars 2011
Au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à Paris, au Cercle national des Armées, le 4 février 2011, Denis FADDA a remis à Elizabeth CAZENAVE la croix de Chevalier du Mérite. > suite


Jeanne CHEULA : Témoignage sur le 5 juillet 62

mercredi 2 mars 2011
... Dimanche 1" juillet 1962. - L’Algérie française n’est plus ! Le temps n’est pas à l’unisson de notre détresse. C’est un dimanche d’été merveilleux... Un vrai dimanche de vacances... > suite


VEILLÉE D’ARMES

mardi 1er mars 2011

Le CLAN-R représentant ses Associations, ayant participé à la réunion du 22 Janvier 2011 à Aix en Provence communique :

Unis dans l’action...

 > suite


Jean MONNERET : Que s’est-il passé le 5 Juillet 1962 à Oran ?

samedi 26 février 2011
Dans son livre "La guerre d’Algérie en 35 questions", Jean Monneret, dans son 32ème chapitre, évoque la journée du 5 juillet 1962 à Oran > suite


Général François M E Y E R. LE DRAME DES HARKIS EN 1962

mardi 22 février 2011
Lieutenant en Algérie, j’ai servi pendant quatre années au 23ème régiment de spahis en Oranie, de 1958 à 1962, dans une unité où le concours des algériens musulmans était considérable et j’ai commandé successivement deux harkas, en tant que chef de commando du Secteur opérationnel à Géryville, puis à Bou (...) > suite


JEAN MONNERET : Monseigneur Duval à Alger

lundi 21 février 2011
Léon-Etienne Duval fut nommé à Alger, le 4 février 1954. Il était évêque de Constantine et d’Hippone, depuis 1946. Il est demeuré en Algérie, jusqu’à sa mort, le 30 mai 1996. Après l’Indépendance de l’Algérie, il avait pris la nationalité algérienne. Sa mission dans ce pays découlait de la position que prit le (...) > suite


Robert MILLER : Les Etats Unis et la guerre d Algérie , le tournant du discours de JF Kennedy en 1957

lundi 21 février 2011
La date du 2 juillet 1957 marque un tournant dans la politique américaine sur la décolonisation. En début d’après-midi, le sénateur John F. Kennedy, élu démocrate de l’état du Massachussets depuis 1953, prononça un important discours sur les Etats Unis, la France et le drame algérien. Ce discours devait (...) > suite

Mentions légales | Mail | Plan du site | Rédaction | Statistiques | visites : 409064

1.9.2a + ALT      RSS fr