Comité de Liaison des Associations Nationales de Rapatriés  
Comité de liaison (CLAN-R)

COMMUNIQUÉ

JOURNÉE INTERNATIONALE DES PERSONNES DISPARUES

30 août 2014

Au cours de sa soixante-cinquième session, le 21 décembre 2010, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution, la résolution 65/209, par laquelle a été instaurée la « Journée internationale des victimes de disparition forcée » ; journée fixée au 30 août de chaque année et que tous les Etats parties à la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées doivent célébrer.

La Convention, adoptée en décembre 2006, ratifiée par La France le 23 septembre 2008, est entrée en vigueur le 23 décembre 2010. Elle stipule notamment, en son article 24, que « toute victime a le droit de savoir la Vérité sur les circonstances de la disparition forcée, le déroulement et les résultats de l’enquête et le sort de la personne disparue. Tout Etat partie prend les mesures appropriées à cet égard » ; la Convention prévoit aussi que « tout Etat partie prend toutes les mesures appropriées pour la recherche, la localisation et la libération des personnes disparues et, en cas de décès, pour la localisation, le respect et la restitution de leurs restes ».

Le Gouvernement aurait-il le front de nous opposer que ces dispositions ont été adoptées postérieurement aux faits ?

En ce 30 août 2014 nous attendons de la part de la France la Vérité . Nous attendons enfin que lumière soit faite sur les disparitions de Français survenues sur un territoire placé sous sa souveraineté, l’Algérie, entre 1954 et 1962 et au-delà sur le territoire de la République algérienne.

Que sont devenues les si nombreuses personnes enlevées ? Où se trouvent-elles ? Si elles sont décédées où se trouve donc leur sépulture ?

Le Gouvernement doit enfin rompre ce terrible silence que nous dénonçons devant la communauté internationale.

Il doit informer. Il doit nous faire savoir où il en est de ses propres recherches et de sa coopération avec le gouvernement algérien sur ce sujet.

Des pays qui ne sont ni plus ni moins sérieux que le nôtre ont fait un remarquable travail de vérité sur la question des disparus : le Japon, la Corée du sud, l’Argentine, le Chili. Certains ont créé des commissions « Vérité et réconciliation » pour faire en sorte que tout soit dit : le Japon, la Corée du sud, l’Afrique du sud.

Nous attendons du gouvernement français qu’il mette en place une commission de ce type à laquelle les représentants des familles de Disparus devraient participer.

En l’absence d’actes concrets du gouvernement français nous ferons ce qu’il faut pour que la question soit portée devant les instances internationales compétentes.

PDF - 184 ko
EDITO- Les disparus

Articles les plus récents


Militaires Disparus. Association SOLDIS ALGERIE

samedi 28 février 2015
Depuis 52 ans maintenant, des civils et militaires sont quelque part en Algérie, vivants ou morts. Devant le silence d’état, des associations se créent pour demander qu’enfin, l’on se préoccupe de clore ce honteux dossier des "Disparus". > suite


Une rue Hélie Denoix de Saint Marc à Béziers

vendredi 27 février 2015
Honneur au Commandant. > suite


LE SERMENT DE L’ORANE à Béziers 19 Avril...

vendredi 27 février 2015
Pièce de théâtre dramatique historique sur la fin de l’Algérie Française. > suite


Cimetières : Les P.N se mobilisent....

vendredi 27 février 2015
Depuis 1962, nos cimetières font l’objet d’une indifférence peu en harmonie avec les valeurs du pays des Lumières et de sa sensibilité humaniste. "Charité bien ordonnée"...aurait du profiter aux enfants disparus d’une France disparue.... > suite


EL ALIA (EL HALIA) ET LE MASSACRE DU 20 AOUT 1955

jeudi 26 février 2015
Article mis en ligne le 14 novembre 2014 par Manuel Gomez| M. Bouteflika, Président de la République Algérienne, entouré de nombreux membres de son Gouvernement, du Président du Conseil et du Ministre de la Défense, s’est recueilli samedi matin 1er novembre, devant le carré des martyrs au cimetière (...) > suite


Lettre ouverte d’Anne CAZAL à François HOLLANDE, Président de la République Française

jeudi 26 février 2015
"La France n’a plus d’otage"...Soyons prudent avec des affirmations qui se démentent aussi rapidement qu’elles sont dites.... > suite


ASAF. Lettre du 15 Février 2015

jeudi 26 février 2015
En 2015, la France commémore le 70e anniversaire de sa libération pour laquelle des dizaines de milliers de Français acceptèrent de sacrifier leur vie afin que le drapeau tricolore remplace définitivement celui de l’occupant nazi. ... > suite


Les Disparus sur FR3

samedi 7 février 2015
Samedi 7 Février sur FR3, la diffusion d’un documentaire sur les disparus devient un évènement...L’histoire des Français d’Algérie, la vraie, est révélée avec une très grande parcimonie... > suite


Jean-Jacques Jordi, Un silence d’Etat. Les disparus civils européens de la guerre d’Algérie

mercredi 4 février 2015
Mise à jour des ouvrages indispensables à la compréhension d’une histoire confisquée. > suite


Roger Vétillard, 20 août 1955 dans le Nord-Constantinois : un tournant dans la guerre d’Algérie ?

mercredi 4 février 2015
Mise à jour des ouvrages indispensables à la compréhension d’une histoire confisquée. > suite

Mentions légales | Mail | Plan du site | Rédaction | Statistiques | visites : 460372

1.9.2a + ALT      RSS fr