Comité de liaison (CLAN-R)

Lettre au Président, Nicolas Sarkozy

mercredi 29 octobre 2008

Paris, le 22 octobre 2008

A Monsieur Nicolas Sarkozy

Président de la République

Palais de l’Elysée

55, rue du Faubourg Saint Honoré

75008 - Paris

Monsieur le Président,

Sur le point de se rassembler en très grand nombre, au cœur de la région PACA, à l’occasion du congrès annuel du Cercle algérianiste qui se tiendra à Saint Raphaël les 24, 25 et 26 octobre, les Rapatriés, extrêmement émus par les agressions dont ils font l’objet de façon répétée font appel à vous.

Depuis quelques mois, plus encore qu’auparavant, ils sont victimes d’une véritable offensive et ne se sentent protégés ou soutenus ni par les pouvoirs publics, ni par les élus qui se réclament de vous.

La liste des faits traumatisants pourrait être très longue : déclarations de l’Ambassadeur de France à Alger ; demandes de démolition des stèles de Béziers et Marignane ; menaces sur le Mur des Disparus de Perpignan ; colloques et expositions falsifiant l’Histoire organisés avec le soutien de la Mairie de Paris, mais aussi avec celui du Sénat, de collectivités locales et de compagnies nationales ; une exposition au Sénat interdite à des Rapatriés ; de façon répétée des émissions de radio ou de télévision qui déforment l’Histoire, quand elles ne blessent pas profondément etc.

A cette liste, s’ajoute la prise de position du Secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens combattants du 19 octobre, favorable à la commémoration du 19 mars 1962. Comme vous le savez, la date du cessez le feu en Algérie est aussi la date du commencement des plus grands malheurs pour des dizaines et des dizaines de milliers d’enfants de cette terre, de toutes origines, fidèles à la France.

C’est bien pour cela que le 5 décembre a été choisi comme date d’hommage national aux morts, civils et militaires de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie. Inévitablement, tous pensent qu’il y a volonté d’offenser les Rapatriés, lorsque un membre du Gouvernement se permet d’ouvrir ainsi, à nouveau, un dossier aussi douloureux.

Monsieur le Président, nous faisons appel à vous et vous prions avec la plus grande insistance de veiller à ne pas désespérer les Rapatriés. Nous vous demandons avec instance d’agir et de faire en sorte qu’agisse votre Gouvernement en marquant par des gestes forts votre volonté de préserver et de faire respecter notre Mémoire, notre Histoire et notre Culture.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre très haute considération.

Thierry ROLANDO —Denis FADDA

Thierry ROLANDO
Président de la Fédération Nationale des cercles algérianistes

Denis FADDA
Président du Comité de Liaison des Associations Nationales de Rapatriés (CLAN-R)

CLAN-R
Maison des Rapatriés - 7, rue Pierre Girard - 75019 - Paris
Tel : 01.42.03.23.58 clanr@orange.fr

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2400 / 578410

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pouvoirs Publics  Suivre la vie du site Courriers adressés aux Pouvoirs Publics   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License