Comité de liaison (CLAN-R)

Les porteuses de feu au tribunal....

vendredi 2 octobre 2009

Le 30 septembre, la 17 ème chambre du tribunal correctionnel de Paris a publié son jugement dans le procès intenté au civil par Nicole Guiraud , victime de l ’attentat du Milk bar à Alger en 1956, contre la chaîne publique FR3 et BFC-Productions ainsi que la réalisatrice algérienne Faouzia Fekiri, pour le film "LES PORTEUSES DE FEU", film a la gloire des terroristes et poseuses de bombes du FLN, un insupportable affront à leurs victimes.|

Une cinquantaine d’amis d’île de France, dont les représentants de la plupart des associations nationales de Rapatriés, et des représentants
de l ’association française des victimes du terrorisme , sont venus hier au Palais de Justice de Paris soutenir Nicole Guiraud.

Les journalistes étaient présents en masse au Palais de justice ce jour là , mais c’était pour le procès Clearstream qui intéresse plus les media que la plainte d’une victime du terrorisme.

Le tribunal correctionnel par son jugement déboute Nicole Guiraud de son action mais pas sur le fond. En effet le tribunal civil a requalifié l’action contre FR3 en plainte pour" apologie du terrorisme " et donc relevant d ’un tribunal pénal .

Ce jugement ne donne donc pas tort pour sa plainte à une victime des actes terroristes des femmes du FLN à Alger en 1956, et semble au contraire considérer, au moins indirectement , qu il s’agit vraiment dans ce film d’apologie du terrorisme relevant de poursuites éventuelles au pénal .

Il appartient maintenant à Nicole, à son avocat et à Veritas qui a soutenu financièrement cette action en justice, d’analyser le jugement et de voir quels nouveaux recours peuvent être envisagés au pénal .


Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1615 / 589747

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Injures, Diffamations. Procès   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License