Comité de liaison (CLAN-R)

L’Hymne des Africains

mercredi 1er avril 2015

Parce qu’il représente le sacrifice de nos pères, répondant à l’appel de la Patrie en danger. Parce qu’il représente leurs efforts sur la terre d’Algérie.

Parce qu’il représente les Français d’Afrique du Nord et pour nous, ceux d’Algérie. Parce qu’il est ancré dans notre Histoire, parce qu’il est Nous.

Soyons fiers, malgré ceux qui voudraient qu’on oublie tout cela, à chaque réunion et commémoration, de chanter l’Hymne de ceux qui sont venus de loin, ceux dont l’Histoire embarrasse...

« C’est nous les Africains »

Une œuvre originale de Félix Boyer

Peu d’Anciens de la 1ère Armée Française du général de Lattre de Tassigny savent que la marche officielle de leur armée- Qu’ils chantent à chacune de leurs manifestations- est une œuvre du capitaine Félix Boyer, chef de la Musique Régionale des Chantiers d’Afrique. A vrai dire, l’origine remonte à la Grande Guerre.

En 1915, le commandant Reylade- des Tirailleurs Marocains- composa les paroles d’une marche destinée aux Marocains et qui commençait par : « C’est nous les Africains qui arrivons de loin…
 »
L’auteur rencontra le sous-lieutenant Félix Boyer, chef de la musique de la 14ème division d’Infanterie, qui composa la musique de cette marche qui resta marocaine.

En 1940, Félix Boyer, devenu capitaine est fait prisonnier. Il est libéré au début 41 en tant qu’ancien de 14-18.

Le général de La Porte du Theil le récupère aux Chantiers de la Jeunessse. Il le met à la disposition du commissaire régional d’AFN pour organiser la musique régionale d’Afrique du Nord. C’est là que le capitaine Boyer reprend les marches de l’Armée d’Afrique y compris celle des Marocains qu’il a composé en 1915.

Et la Musique Régionale des Chantiers d’Afrique répand la musique de cette marche que l’on chante dans les groupements et dans les sections d’Anciens des Chantiers après en avoir transformé quelques paroles : les Africains au lieu des Marocains. Devenu chef de la musique de la garnison d’Alger, le capitaine Félix Boyer, répand encore plus cet hymne qu’il baptise : « Chant de guerre des Africains »

La nouvelle Armée d’Afrique l’adopte aussitôt et l’emmène dans ses campagnes de Tunisie, d’Italie, de France et d’Allemagne.

Dès la création du 7ème régiment de Chasseurs d’Afrique- le régiment de tradition des Chantiers- le capitaine fait éditer sa chanson et la dédie au colonel Van Hecke, commandant le 7ème RCA, en hommage à son chef durant sa période de chef de la Musique des Chantiers.

1er Couplet

Nous étions au fond de l’Afrique
Gardiens jaloux de nos couleurs,
Quand sous un soleil magnifique
A retenti ce cri vainqueur
En avant ! En avant ! En avant !

Refrain

C’est nous les Africains
Qui revenons de loin
Nous venons des colonies
Pour sauver la Patrie
Nous avons tout quitté
Parents, gourbis, foyers
Et nous avons au cœur
Une invincible ardeur
Car nous voulons porter haut et fier
Le beau drapeau de notre France entière
Et si quelqu’un venait à y toucher
Nous serions là pour mourir à ses pieds
Battez tambours, à nos amours
Pour le pays, pour la Patrie
Mourir au loin
C’est nous les Africains.

2ème Couplet

Pour le salut de notre empire
Nous combattons tous les vautours
La faim, la mort nous font sourire
Quand nous luttons pour nos amours
En avant ! En avant ! En avant

3ème Couplet

De tous les horizons de France
Groupés sur le sol africain
Nous venons pour la délivrance
Qui par nous se fera demain
En avant ! En avant ! En avant !

4ème Couplet


Et lorsque finira la guerre
Nous reviendrons dans nos gourbis ;
Le cœur joyeux et l’âme fière
D’avoir libéré le pays
En criant, en chantant : en avant !

PDF - 293 ko
Paroles de L’Hymne des Africains

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4090 / 581599

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire et mémoires  Suivre la vie du site 5- L’Armée d’Afrique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License