Comité de liaison (CLAN-R)

Communiqué de l’Association des Familles des Victimes du 26 mars 1962

jeudi 10 décembre 2009

.....Enfin, nous avons décidé d’inscrire sur la colonne centrale du monument national du quai Branly le nom des civils français, victimes innocentes de la guerre d’Algérie.

Les premiers noms seront ceux des femmes et des hommes tués lors de la tragédie de la rue d’Isly. Puis, nous instruirons, avec méthode, au fur et à mesure des demandes, l’inscription des noms de toutes les victimes civiles innocentes de cette guerre.

Ainsi, sur ce monument, la nation rendra hommage à ses soldats, comme aux Français morts rue d’Isly à Alger le 26 mars 1962 et à tous nos compatriotes, victimes civiles de la guerre d’Algérie.

Nous le devons aux familles des victimes. Nous le devons à ces femmes et à ces hommes, morts parce qu’ils n’avaient qu’un seul rêve et un seul espoir : continuer à vivre là où ils étaient nés....


Dans quelque temps, comme s’y est engagé le Ministre, la liste nominative des Français d’Algérie tombés ensemble en cette journée fatidique défilera sur la colonne centrale du Monument. Nous aurons ainsi atteint les deux premiers objectifs que notre association s’était fixés…

Je tiens à remercier toutes celles et ceux qui nous ont aidés, encouragés et soutenus, dans cette longue marche, semée d’embuches, émaillée d’espérances, de déceptions, et jalonnée de coups d’arrêt brutaux.

Merci d’abord aux fidèles adhérents et sympathisants de notre Association bien sûr.

Merci aussi aux Elus de la Nation qui nous ont compris et aidés lors des débats sur la loi de 2005 et préparé ainsi le terrain, merci aux associations amies, au premier rang desquelles je dois nommer l’ANFANOMA pour son soutien constant et sans faille, merci au Président de la Mission Interministérielle aux Rapatriés, Renaud BACHY qui a su m’écouter et m’aider à convaincre les autorités de l’Etat.

Merci aux conseillers, Xavier DELARUE et Odile FROUMENT de m’avoir comprise et d’avoir appuyé le dossier de l’associaiton.

Merci enfin au Ministre Hubert FALCO d’avoir saisi le moment oppurtun pour réaliser notre projet tel que nous l’avions présenté.

Votre récompense à tous, notre récompense, ce sont les larmes de tous ceux qui étaient auprès de moi, ce 5 décembre à 11h15, à Paris, au Quai Branly, ce sont aussi les messages qui me parviennent chaque jour de ceux qui n’ont pu être là. Merci à Tous.

Merci pour les nôtres , ils nous survivront ainsi.

Nicole Ferrrandis

Association des familles des victimes du 26 mars 1962


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1343 / 589842

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Commémorations  Suivre la vie du site Commémorations, Hommages, Pélerinages.   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License