Comité de liaison (CLAN-R)

ANNE CAZAL.LA FAUSSE PAIX D’EVIAN

samedi 13 octobre 2012

Le Délégué Général français, retranché à Rocher Noir, en ce 19 Mars 1962, va énumérer les garanties offertes aux Français d’Algérie, toutes ethnies confondues :

« Vous voulez rester français quoiqu’il arrive ? Français vous l’êtes, et le demeurerez. La France – et ceci ne dépend que d’elle – vous assure la garantie absolue de cette qualité.

• Les garanties prévues à votre intention sont aussi individuelles : VOS BIENS, VOS INTERETS, VOS DROITS, VOS LIBERTES SERONT PROTEGES, SAUVEGARDES, INTACTS.

• Demain vous pourrez, dans le nouvel Etat algérien, avoir les droits et les possibilités que vous auriez en France. » !

En 1963, Ben Bella, entre autres violations, nationalisera ou confisquera la plupart des biens immobiliers, sans protestation, ni aucune mesure de rétorsion de la France qui, à ce jour, n’a indemnisé les Français d’Algérie qu’à hauteur de 40% de la valeur de leurs biens !

« Elles sont collectives, ces garanties » Et le Délégué Général de décrire longuement les garanties collectives accordées à la communauté française sous la forme de deux organismes juridiques, une Cour des Garanties et une Association de Sauvegarde, fantômes qui ne verront jamais le jour …

« Elles sont aussi militaires ces garanties : l’armée française du temps de paix restera près de vous en Algérie pendant 3 ans … » On sait ce qui en est advenu, l’armée, sur ordre personnel de Charles De Gaulle (comme en témoignera le général Katz à Oran) restera le plus souvent immobilisée dans ses quartiers, ignorant les pillages, les enlèvements et les massacres qui se dérouleront à ses portes !

« Elles sont politiques ces garanties : vous participerez à la vie politique de l’Algérie dans toutes ses assemblées et dans toutes ses instances. Votre place y est, non seulement marquée, mais réservée. . Elles sont juridictionnelles, ces garanties. Entre vous, la justice sera rendue par vous. Partout vous serez représentés et entendus. Et ces privilèges de la justice moderne, le double degré de juridiction, le jury en matière criminelle, les recours en Cassation, ou en grâce, auxquels tient tout pays démocratique, vous sont réservés. »
L’expression «  pays démocratique  » pour désigner le régime politique totalitaire instauré par le FLN donnait un sens dérisoire, irréel, à cet exposé juridique, aussi hypocrite que minutieux, et semblait relever de l’humour noir, dans un pays où sévissaient déjà impunément les pillages et les enlèvements croissants…


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 206 / 269167

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire et mémoires  Suivre la vie du site 3- La guerre d’Algérie 1954 1962 (Grands évènements (...)  Suivre la vie du site 3.5 Les grandes dates des tragédies.  Suivre la vie du site 3.54 Le faux cessez le feu et les accords d Evian   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License