Comité de liaison (CLAN-R)

JOURNEE INTERNATIONALE DES PERSONNES DISPARUES-30 Août 2013

samedi 17 août 2013

Cet extrait du livre de J.J Jordi vous éclairera sur la difficulté de reconnaitre la simple vérité.

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Cette déclaration du Président Algérien Boumédienne démontre qu’en 1970, la guerre n’était pas finie pour lui :

"A Paris, on semble ignorer que nous détenons un grand nombre d’otages français. Quand il le faudra, nous en communiquerons la liste à la presse, d’où une émotion considérable en France. Alors, pour obtenir la libération de ces otages, il faudra y mettre le prix."

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Ci-dessous, la déclaration d’un des plus grands soldats que le patriotisme ait engendré, celui dont le courage et les médailles faisaient tant d’ombre à d’autres, à qui de gaulle n’a jamais pardonné d’avoir participé avec succès à la libération de la France, et qui avait un défaut impardonnable :

 Il était Pied-Noir et s’appelait ALPHONSE JUIN, Maréchal de France

Que les Français en grande majorité aient, par référendum, confirmé, approuvé, l’abandon de l’ALGERIE, ce morceau de FRANCE trahie et livré a l’ennemi, qu’ils aient été ainsi complices du pillage, de la ruine et du massacre des Français d’ALGERIE, de leurs familles, de nos frères musulmans, de nos anciens soldats qui avaient une confiance totale en nous et qui ont été torturés, égorgés, dans des conditions abominables, sans que rien ne n’ait été fait pour les protéger, cela je ne le pardonnerai jamais à mes compatriotes. La FRANCE est en état de péché mortel. Elle connaîtra, un jour, le châtiment.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1431 / 619214

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Disparus   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License