Comité de liaison (CLAN-R)

26 mars 1962 à Alger : Témoignages...

jeudi 10 mars 2011
**********

 Témoignage de Madame Francine DESSAIGNE

Ecrivain historienne

Coauteur du livre « Crime sans assassins » avec Madame Marie- Jeanne REY
Auteur du livre « Top Secret  » et de «  Le livre blanc – Alger le 26 mars 1962  » le livre interdit

Lourdes 21-22 mars 1998 - 4ème pèlerinage de l’Association

Pour la quatrième fois, nous voici réunis dans ces lieux où chaque pierre, chaque arbre, chaque caillou des chemins sont chargés de ferveur. Créer ces pèlerinage fut une merveilleuse idée qui porte haut le souvenir de nos compagnons massacrés, il y a trente six ans, au cœur d’Alger. Par notre nombre et notre calme, nous voulions dire notre solidarité avec les habitants de Bab-el –Oued enfermés depuis trois jours dans un blocus inhumain.

C’est aussi notre manière d’exprimer notre besoin de vérité et de justice Grâce à des documents, nous savons aujourd’hui que, depuis décembre 1961, par décision gouvernementale, les soldats « amenés dans les villes pour y assurer le maintien de l’ordre », pourraient faire usage de leurs armes « en cas d’insurrection ». que les soldats qui n’auraient pas tiré sur nous étaient consignés dans leurs casernes par le commandement local, tandis qu’il plaçait face à nous, des tirailleurs fourbus, juste arrivés de leur djebel, en proie à la panique, dans cette grande ville où ils étaient plongés pour la première fois.

Le chef de l’Etat, le chef du Gouvernement, le général qui ont placé là ceux dont ils étaient certains qu’ils tireraient sur « l’insurrection » que nous n’étions pas, sont morts. Espérons que commence le temps des historiens lucides et impartiaux pour lesquels nous n’avons jamais cessé de témoigner depuis trente six ans.

Pour la quatrième fois, nous voici réunis par le souvenir de nos morts, comme nous nous retrouvons, depuis tant d’années dans une église de notre ville ; nos morts du 26 mars 1962 à Alger, mais aussi tous les autres, abandonnés maintenant en terre étrangère ou perdus en chemin depuis notre retour.
Je pense là à Monseigneur Lacaste qui conduisait notre premier pèlerinage et à mon amie Marie-Jeanne REY qui s’est tant battu contre l’oubli.

Nos rangs s’amenuisent. Cela rend plus impérieux encore notre devoir d’unir nos forces pour transmettre nos souvenirs, douloureux et fiers, comme un flambeau


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4830 / 665141

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire et mémoires  Suivre la vie du site 3- La guerre d’Algérie 1954 1962 (Grands évènements (...)  Suivre la vie du site 3.5 Les grandes dates des tragédies.  Suivre la vie du site 3.55 Alger Bab El Oued et le 26 Mars rued’Isly.   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License