Comité de liaison (CLAN-R)

René Mayer : SALAH BOUAKOUIR, ni traitre ni martyr : un homme de devoir

mardi 5 avril 2011

Dans le Quotidien d’Oran des 20 et 22 décembre 2010, M. Mourad Benachenhou relance la polémique sur Salah Bouakouir.

Fut-il "un traître" à la cause de l’indépendance algérienne, un serviteur zélé du système colonial, comme le lança le président Boudiaf quand il débaptisa le boulevard qui portait le nom de ce haut fonctionnaire français d’origine kabyle, ou bien un martyr assassiné par les services spéciaux français (ou par l’OAS) en raison des renseignements qu’il aurait fournis au FLN durant la guerre d’Algérie ?

Ce journaliste (est-ce un historien ?) s’est beaucoup renseigné sur Salah Bouakouir. Son article est riche d’une foule d’informations qui pourraient amorcer la publication d’une biographie du personnage étudié. Certaines des indications fournies sont parfaitement exactes. D’autres, assénées avec la même assurance, sont absolument fausses. Quant à sa prétendue collaboration avec les services secrets du FLN, elle mérite d’être pour le moins relativisée.

Sur un homme dont je fus proche de 1956 à 1961, durant la guerre d’Algérie, ayant été son cadet de dix-sept ans, son jeune camarade polytechnicien et son collaborateur au Gouvernement général de l’Algérie, je crois de mon devoir d’apporter mon témoignage..../...Lire la suite Utilisez la fonction Plein écran


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3058 / 580294

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire et mémoires  Suivre la vie du site 4- Aspects de la période Française en Algérie  Suivre la vie du site 4.5 Personnalités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License