Comité de liaison (CLAN-R)

Non au 19 mars à Istres

mardi 29 mars 2011 par François PAZ

Autour du monuments aux morts d’Istres, quelques anciens combattants fidèles à la célébration du 19 mars, renforcés de pompiers, membres de la Croix-Rouge, et autres, réunis autour du maire, ont du être surpris par le nombre et la détermination de ceux qui considèrent le 19 mars comme une journée de dupes consentants.

Journée tragique cependant, et chaque banderole, en criait le véritable sens .

Civils et militaires sacrifiés devant le regard détourné de ceux qui devaient les protéger, disparus sans effort de recherche d’un pouvoir pressé de "régler la question" au plus vite, douleur toujours vive de la trahison.

Et le détournement de l’histoire par des gens aux consciences bien en peine, essayant de maintenir au fond du puits, une vérité qui fait peur, nous oblige à être là, à Istres et ailleurs, comme à Valence, Bayonne, Toulouse, Quimper et partout où nous pourrons être, afin de dire "Non au 19 mars".

Notre présence doit rappeler aux maires de ces villes, que le jour retenu pour commémorer les morts des combats d’Algérie, de Tunisie et du Maroc, ne peut pas être celui de la Fnaca symbole récupéré de victoire inespérée par le FLN, mais le 5 décembre, date officielle qui nous rappelle que des soldats Français sont tombés dans toute l’Afrique du Nord.

Après la "cérémonie", une délégation anti- 19 mars a été reçue par le maire d’Istres.

Les arguments de cette délégation ont certes donnés matière à réflexion, mais n’ont pas ébranlé les certitudes bien prévisibles de la municipalité.

Istres le 19 mars 2011

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.
Album photos du 19 mars 2011 à Istres

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1116 / 589747

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Evènements  Suivre la vie du site 2011   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License