Comité de liaison (CLAN-R)

Gilles Bonnier- Histoire de l’Algérie française (1830-1962). Quelques repères...

jeudi 4 mai 2023

Histoire de l’Algérie française
(1830-1962) Quelques repères

- 1830 début de la Conquête : le 14 juin débarquement français à Sidi Ferruch (général de Bourmont avec 40 000 hommes) et le 5 juillet prise d’Alger. Le général Clauzel est nommé commandant militaire de ce territoire (ex Régence d’Alger des Ottomans) ; la conquête de l’Algérie sera poursuivie sous la direction d’un gouverneur général (à partir de 1834 et sous la tutelle du ministre de la Guerre. Une vingtaine de gouverneurs se succéderont jusqu’en 1858 (l’Algérie passe alors sous le pouvoir civil du ministère des colonies et de l’Algérie, avec un retour au pouvoir militaire quelques années après et cela jusqu‘en 1870).

- 1831 création de l’Armée d’Afrique (Spahis, Tirailleurs, Zouaves, Chasseurs d’Afrique, Légion étrangère)

- 1839 création du nom Algérie, et en 1840 le général Bugeaud devient gouverneur général, c’est le début de la colonisation officielle militaire et civile. Auprès de lui le comte Guyot directeur de l’intérieur et de la colonisation encourage la colonisation civile avec passion, alors que le général Bugeaud préférait la colonisation militaire et l’action des Bureaux arabes sous commandement militaire (actifs entre 1844 et 1870)

- 1843 en mai prise de la Smala d’Abd el Kader par le duc d’Aumale et le général de Lamoricière

- 1844 création officielle des Bureaux Arabes début février. « Cette organisation consiste à placer dans chaque circonscription militaire des officiers spécialement chargés de traiter les relations avec les populations des territoires dits militaires. Ces territoires sont définis par l’absence de colons européens et de possibilité dans un délai rapproché, d’y créer des établissements permanents où les services publics pourraient être organisés » (jacques Frémeaux - les Bureaux Arabes dans l’Algérie de la conquête-)

- 1847 Reddition d’Abd el Kader en décembre après avoir combattu courageusement la France par les armes en regroupant l’opposition des tribus sur une partie importante du territoire et ceci presque dès 1830 ; mais ce ne sera pas la fin de la conquête et la date de l’établissement d’une vraie pacification sur tout le territoire. Des révoltes sporadiques et locales agiteront encore certaines tribus. La Kabylie n’est pacifiée qu’en 1857 (et il y aura la révolte de 1871 de Mokrani). Les territoires du Sud (le Sahara) ne furent pacifiés qu’au début du 20ème siècle et très peu colonisés (la question de les rattacher à l’Algérie ou au Soudan français d’AOF se posa).

- 1848 la 2ème République : déclaration de l’appartenance officiel de l’Algérie au territoire national français et le 9 décembre création des Départements Français d’Algérie (Alger, Oran, Constantine ; le département de Bône, prévu, ne viendra que bien plus tard).

Gilles Bonnier- Histoire de l’Algérie française (1830-1962). Quelques repères...

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 139 / 204677

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire et mémoires  Suivre la vie du site 4- Aspects de la période Française en Algérie  Suivre la vie du site 4.1 Statut de l’Algérie, Institutions et vie politique de (...)  Suivre la vie du site 4.11- Evolution du Statut politique de l’Algérie de 1930 (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License