Comité de Liaison des Associations Nationales de Rapatriés  
Comité de liaison (CLAN-R)

La maison d’Albert Camus dans son village natal est sauvée !

mercredi 1er février 2012

Albert Camus est né à Mondovi (aujourd’hui Dréan), à quelques kilomètres de Bône (Annaba). La maison dans laquelle il a vécu sa première enfance y subsiste toujours. Une maison très pauvre, bien fragile, menacée par l’extension de la zone sidérurgique et industrielle très proche.

Depuis plusieurs années, avec l’Association de Coopération et de Liaison France-Afrique, nous plaidions auprès des pouvoirs publics et dans les milieux universitaires (voir ci-joint le texte d’une brève communication présentée sur ce point dans un colloque sur Camus en 2009) pour que cette maison fût sauvée. C’est chose faite !

Au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée le 23 janvier, en présence de l’Ambassadeur de France, a été dévoilée la plaque apposée sur la façade de la demeure du Prix Nobel de Littérature (ci-dessous, le texte que nous avions suggéré d’inscrire sur la plaque)*.

On parle beaucoup de Camus actuellement en Algérie, pas toujours en bien certes, mais souvent avec fierté. Il est intéressant de noter que dans un article paru dans le quotidien “l’Est” du 16 décembre 2009, un journaliste écrivait “nous devons tout faire pour que (l’auteur de “L’Etranger”) retrouve sa terre natale”.

Aujourd’hui, d’une certaine façon, il la retrouve. Restaurée, la maison de Mondovi/Dréan pourrait devenir un musée qui lui serait dédié.

*
Texte initial proposé aux autorités
ICI VECUT ALBERT CAMUS
PRIX NOBEL DE LITTERATURE
NE EN CETTE COMMUNE LE 7 NOVEMBRE 1913

Denis Fadda
le 24 janvier 2012

PDF - 270.4 ko
Interview D. Fadda
PDF - 64.7 ko
La maison d’Albert Camus est sauvée
Page 2 : Mondovi de Camus

Mentions légales | Mail | Plan du site | Rédaction | Statistiques | visites : 396843

1.9.2a + ALT      RSS fr RSSCommunication RSSLe CLAN-R diffuse