Comité de Liaison des Associations Nationales de Rapatriés  
Comité de liaison (CLAN-R)

Ascencion 2011- Notre Dame de Santa Cruz à Nîmes

jeudi 16 juin 2011

Cliquez sur la photo pour voir le diaporama

Cliquez sur la photo
Fonction "Plein écran Pour télécharger le document

Ce jeudi 2 juin 2011, jour de l’ascension, est le rendez-vous incontournable des Oranais, au pied de la statue de Notre Dame de Santa Cruz à NÎMES.

C’est le jour où les amis se retrouvent, et se redonnent rendez-vous pour l’année suivante…

Car les Pieds-Noirs ont ceci de particulier, c’est qu’après près de 50 années, ils se cherchent encore…Qui cherche une cousine, ou un ami, ou un voisin, ou simplement quelqu’un qu’il a connu. Non, nous n’avons pas encore reconstitué cette trame familiale et affective, brisée à jamais, un jour de 62…

Mais alors, quelle émotion que de voir deux anciens lycéens de 75 ans tomber dans les bras l’un de l’autre ! Le souvenir si capricieux est cependant vivace, et rapproche ces hommes dans le tragique de leurs évocations communes.

Certains encore, penchés devant ces photos d’enfants bien sages, se souviennent du bonheur dont ils n’avaient pas conscience alors. Ces photos de classe, venant de si loin, leur rappellent que ces souvenirs sont bien réels, qu’ils leur appartiennent. Non, cela n’était pas un rêve…

Dans leurs recherches, ils viennent voir les associations toujours à leur écoute, parfois pour être rassurés sur l’état d’un cimetière où reposent les leurs, et malheureusement, bien souvent, nous ne pouvons que provoquer les larmes de ceux qui pensaient que nos tombes étaient respectées…

Les artistes proposent des œuvres, d’une qualité maintenant reconnue, et font le bonheur de ceux qui perpétuent leur histoire.

Ils sont aussi et surtout venus voir la Vierge. Car si tous se souviennent de cette basilique perchée sur la montagne et visible en tous les coins de la ville, elle est aussi la dernière image d’un départ sans retour, gravée à jamais dans leurs cœurs.

Malgré une pluie battante, ils suivront la procession. Tous ne sont pas venus bien sur. Des anciens ont jugé plus prudent d’attendre un ciel plus clément. Mais la foule est là, priant la Vierge comme elle l’a toujours fait, ignorant ces averses autrefois salvatrices, mais dont on apprend à se protéger l’âge venant.

Et ils reviendront en pèlerinage, tant qu’ils pourront monter jusqu’au sanctuaire, ils suivront la Vierge quelque soit le temps, car le temps justement, c’est ce qu’il leur manque.

F.PAZ


Mentions légales | Mail | Plan du site | Rédaction | Statistiques | visites : 395975

1.9.2a + ALT      RSS fr RSSCommémorations RSS2011